20 mai 2015

Auschwitz (BD) - Pascal Croci

Une BD historique pour que l'on n'oublie pas...


Auteur : Pascal Croci 
Dessinateur : Pascal Croci 
Editeur : Emmanuel Proust 
Collection : Atmosphères 
Parution : 8 mars 2012 
Genre : Historique 
Nombre de pages : 92 
Prix : 15,50 €

Résumé : Quelque part en ex-Yougoslavie... Le vieux Kazik et sa femme se souviennent d'Auschwitz... Quand en mars 1944, ils découvrent que la barbarie revêt une forme humaine : celle du bourreau nazi. Première bande dessinée réaliste sur la Shoah, ce récit bouleversant, directement inspiré des témoignages des survivants du camp d'Auschwitz-Birkenau, raconte le quotidien du camp d'extermination. L'auteur ne cherche pas à résumer la Solution finale ni à développer de thèse historique, mais souhaite sensibiliser les nouvelles générations au devoir de mémoire. Pour ne jamais oublier les millions de victimes du nazisme.



Cette BD écrite et dessinée par Pascal Croci est l'une des premières BD réaliste qui traite du sujet de la Shoah. Ce thème, très dur et noir, a été traité avec intelligence et succès je trouve ! Cette BD m'a donc plu pour le sujet abordé (si je puis dire). On découvre le quotidien atroce de ceux qui étaient à Auschwitz : comment ils vivaient, ce qu'ils mangeaient, ce qu'ils étaient forcé à faire, ce qu'ils devenaient... Si vous avez lu Si c'est un homme de Primo Lévi (ce que je vous conseille de faire!) vous retrouverez certaines "scènes" décrites dans le roman. 

source
Le (gros) point négatif de cette BD, et c'est d'ailleurs ce qui fait que je lui attribue "seulement" 3 étoiles, c'est les dessins. Oui, je vais peut-être me faire taper sur les doigts mais j'avoue ne pas être très sensible aux dessins de Pascal Croci. Je les trouve bien réalisés et beaux mais je n'en suis pas extrêmement fan... Dans cette BD, ils sont entièrement réalisés en noir et blanc ce qui nous plonge un peu plus dans une atmosphère sombre et pesante

source

Ce qui m'a beaucoup dérangé aussi, c'est l'absence de scénario "réel" ! En effet, le récit est très rapide et parfois un peu brouillon malheureusement... De ce fait, l'attachement aux personnages devient plus compliqué. 

Malgré un coup de crayon qui ne m'a pas beaucoup charmé et un scénario presque inexistant, je vous conseille de lire cette BD qui nous permet de ne jamais oublié ce qu'il s'est passé et de ne pas oublié non plus toutes ces personnes mortes à cause du nazismePascal Croci cherche ici à sensibiliser les nouvelles générations au devoir de mémoire. De plus, on trouve, à la fin de cet ouvrage, un dossier (interview, lexique...) qui permet de renforcer le rôle pédagogique de l'oeuvre.  

"Parce qu'après Auschwitz, il existe encore des hommes pour tuer d'autres hommes, d'autres crimes contre l'humanité sont à craindre."


2 commentaires:

  1. Une BD que j'ai très envie de découvrir depuis un bout de temps !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te la conseille mais n'en attends pas trop... Merci de ton passage :-)

      Supprimer