25 mai 2015

Vingt-quatre heures de la vie d'une femme - Stefan Zweig

Un récit court mais riche. 

Auteur : Stefan Zweig 
Éditeur : Le Livre de Poche 
Collection : Lgf
Parution : 1er mai 1992 
Genre : Classique/romance 
Nombre de pages : 160
Prix : 4€


Résumé : Scandale dans une pension de famille « comme il faut », sur la Côte d’Azur du début du siècle : Mme Henriette, la femme d’un des clients, s’est enfuie avec un jeune homme qui pourtant n’avait passé là qu’une journée… Seul le narrateur tente de comprendre cette « créature sans moralité », avec l’aide inattendue d’une vieille dame anglaise très distinguée, qui lui expliquera quels feux mal éteints cette aventure a ranimés chez elle.



Dans ce roman/cette nouvelle, Stefan Zweig illustre comment, en seulement vingt-quatre heures, notre vie peut être bouleversée à tout jamais. En effet, on a là le récit du souvenir d'une vieille dame. Ce dernier refait surface après que Mme Henriette, une femme mariée, décide de tout quitter pour suivre un homme qu'elle connait à peine mais dont elle est déjà éperdument amoureuse. Ce départ créé un réel débat dans la pension que Mme Henriette a quitté ; tout le monde la juge et la critique avec dureté sauf le narrateur qui tente de la défendre. C'est d'ailleurs parce qu'il est le seul à ne porter aucun jugement sur Mme Henriette que la vieille dame va lui confier son souvenir, vingt-quatre heures de sa vie qu'elle n'a jamais confié à personne. Le narrateur accepte d'écouter cette femme et nous découvrons donc ces fameuses vingt-quatre heures, dévoilées avec plein de pudeur et de sincérité... 

source
J'ai complètement adoré "écouter" le récit de cette vieille dame, un récit magnifiquement raconté et magnifiquement vécu. C'est simple, j'étais dans le récit moi aussi, j'étais là, assise au côté du narrateur et nous écoutions tous deux ce souvenir si lointain mais si frais dans la mémoire de sa propriétaire ! Cette histoire de rencontre, de casino, de mains qui disent tout, de course contre le temps, de course vers l'amour m'a envoûté et bouleversé. J'ai réussi à comprendre ce que peut ressentir cette vieille dame malgré nos années de différences, c'était formidable ! 


Il faut aussi dire que l'écriture de Stefan Zweig est sublime. Il réussi à pénétrer dans l’intimité des sentiments de ses personnages et c'est ça qui rend son récit si beau et percutant. Même si cette nouvelle a été écrite il y a maintenant un sacré moment, l'écriture de Zweig reste accessible et actuelle

Le sujet de la passion amoureuse "interdite" a été traité parfaitement je trouve. Ce fut intéressant de voir comment les gens réagissent à ce genre d'événement, la façon dont ils ont de juger les actes d'autrui. En effet, la critique est facile lorsque l'on a pas vécu la situation nous-même. Si vous, cette histoire vous arrivez ? Feriez-vous plus attention à votre image et à ce que les autres peuvent penser de vous ? Ou bien, laisseriez-vous votre instinct et vos sentiments vous guider ? ;-) 

" Jamais encore, je n’avais vu un visage dans lequel la passion du jeu jaillissait si bestiale dans sa nudité effrontée.... J’étais fascinée par ce visage qui, soudain, devint morne et éteint tandis que la boule se fixait sur un numéro : cet homme venait de tout perdre !....Il s’élança hors du Casino. Instinctivement, je le suivis… Commencèrent alors 24 heures qui allaient bouleverser mon destin ! " 


Je l'ai trouvé sur Internet en version ebook alors je vous partage le lien : vingtquatreheuresdelaviedunefemme, bonne lecture ;-) 

2 commentaires:

  1. Que je comprends ton enthousiasme ! J'ai lu très récemment, LETTRE D 'UNE INCONNUE, un récit poignant, merveilleux. L.écriture de Zweig est envoûtante. Il me tarde de découvrir cette nouvelle, et je te conseille vraiment lettre d.une inconnue, car tu ne pourras qu'aimer !

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour le conseil, j'ai acheté une intégrale des nouvelles de Stefan Zweig (de chez France Loisirs), je vais donc pouvoir lire "lettre d'une inconnue", je donnerai mon avis très vite sur le blog ;-) Quand tu auras lu "24 heures de la vie d'une femme", n'hésite pas à venir me partager ton avis, je serais ravie de te lire ! :-)

    Belle soirée à toi ! :-)

    Elodie

    RépondreSupprimer