13 août 2015

Wild - Cheryl Strayed

Un parcours du combattant très émouvant, une vraie pépite. 

Auteur : Cheryl Strayed 
Éditeur : 10/18 
Collection : Domaine étranger
Parution : 18 septembre 2014
Genre : Contemporain
Nombre de pages : 500
Prix : 8,80€

Résumé : Lorsque sur un coup de tête, Cheryl Strayed enfile un sac à dos, elle n'a aucune idée de ce qui l'attend. Tout ce qu'elle sait, c'est que sa vie est un désastre. Entre une mère trop aimée, brutalement disparue, un divorce douloureux et un lourd passé de junky, Cheryl vacille. Pour tenir debout et affronter les fantômes de son passé, elle choisit de s'en remettre à la nature et de marcher. Elle part seule pour une randonnée de mille sept cents kilomètres sur le « Chemin des crêtes du Pacifique », un parcours abrupt et sauvage de l'Ouest américain. Elle affronte les rigueurs des déserts et des sommets et se fond dans la beauté grandiose et solitaire des paysages. Au long du chemin, elle va laisser libre cours à ses pensées, renouant avec elle-même pour finalement retrouver sa voie. Franche, dynamique, un brin déjantée, la jeune femme nous livre un récit touchant, une histoire poignante et humaine, où la marche se fait rédemption.

Wild, c'est l'histoire d'une femme, l'auteure elle-même, et de son parcours honorable sur le PCT. Après le décès de sa mère, Cheryl, assez perdue et désemparée à cette époque, décide qu'elle va partir pour le PCT. Le quoi? Le PCT, késako ??? Le PCT (Pacific Crest Trail) est un parcours/sentier de randonnée qui se situe à l'ouest des Etats-Unis et qui est long de plus de 4 000 km (autant dire un peu beaucoup...). Chaque année, de nombreuses personnes (bien courageuses!) décident (sur un coup de tête ou non) de parcourir cette longue randonnée des mois durant...en solo ou en petit groupe. C'est ce que décide de faire Cheryl Strayed vers la fin des années 1990. Elle enfile son (monstre de) sac à dos et part pour l'aventure de sa vie

source
Son aventure a été très riche en émotions, en rencontres, en paysages, en questionnements... Cette femme m'a tout simplement impressionnée ! C'est une personne forte autant physiquement que mentalement. Car, au delà de muscles et des bonnes chaussures, il faut (je pense) avoir un mental d'acier pour réussir à traverser ces 4 000 km. La douleur ne l'a jamais arrêté, elle a eu mal au dos, aux pieds, aux épaules mais elle a réussi à arriver là où elle voulait arriver. Et nous, en lisant son livre, nous sommes aussi un peu en randonnée, on a mal aux pieds avec elle, on a chaud tout comme elle, on ressent des courbatures comme elle... On marche avec Cheryl. Son écriture (du moins la traduction) nous permet de vivre cette longue marche à notre façon. 

Cheryl est donc une femme très attachante et très touchante. Elle fait plusieurs rencontres au cours de son voyage et nous fait part de quelques unes d'entre elles. On arrive alors à s'attacher à quelques unes de ses personnes et à les aimer autant que Cheryl les aime. Toutes ces rencontres sont enrichissantes et très..."vraies". 

source
J'ai aussi a-do-ré le fait que la lecture, la littérature prenne une si grande place dans la vie de Cheryl et donc dans son voyage également. Elle a toujours au moins 1 livre dans son sac à dos et reste accrocher à ces écrits qui lui permettent de relativiser et de tenir jusqu'au bout. La littérature est montrée d'une façon très belle dans ce roman, je trouve. 

Cette histoire m'a énormément touchée et émue et en particulier la fin qui est belle et très émouvante. Cette lecture m'a rendue heureuse et désireuse de toujours aller au bout de ce que je décide de commencer, d'aller au bout de moi-même. Je suis très reconnaissante envers l'auteure, Cheryl Strayed, d'avoir décidé de partager son aventure au monde entier avec tant de générosité et de simplicité. Je vous conseille ce roman à 4 000 % ! Même s'il fait 500 pages, ne réfléchissez pas et partez vous aussi sur ce sentier américain difficile mais tellement enrichissant. Je vous souhaite une belle lecture :-) 

Cheryl et son fameux tee shirt Bob Marley


"J'ai marché, marché, l'esprit en mode primal, vide de toute pensée à l'exception d'une seule : aller de l'avant. J'ai continué jusqu'à ce que mon corps se rebelle et que je ne puisse plus mettre un pied devant l'autre. Alors j'ai couru."


2 commentaires:

  1. Rhaaa il va vraiment falloir que je lise ce livre ! je vois de plus en plus de monde écrire dessus ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lance toi, tu ne vas pas le regretter !! ;-)
      Merci de ta visite, belle journée.

      Supprimer