26 janv. 2017

On regrettera plus tard - Agnès Ledig

Une lecture agréable





Auteur : Agnès Ledig 
Éditeur : Albin Michel
Parution : 2 mars 2016
Genre : Contemporain
Nombre de pages : 320
Prix : 19,50€

Résumé :  Cela fait bientôt sept ans qu’Eric et sa petite Anna Nina sillonnent les routes de France. Solitude choisie. Jusqu’à ce soir de juin, où le vent et la pluie les obligent à frapper à la porte de Valentine. Un orage peut-il à lui seul détourner d’un destin que l’on croyait tout tracé ?








Agnès Ledig nous livre là l'histoire d'un rencontre. Une rencontre un soir d'orage. Eric élève sa fille Anna-Nina seul (je ne vous dévoile pas la raison) ; ce duo vit dans une roulotte et se balade sur les routes de France depuis 7 ans. Mais, ce soir d'orage, une branche s'abat sur la roulotte, casse le toit et oblige Eric à frapper à la première porte avec sa fille, malade, dans les bras. C'est Valentine, une institutrice, la propriétaire de cette charmante maison de province qui les accueille. Cette rencontre va bouleverser leur vie. L'idée m'a plu d'emblée même si ce n'est pas extrêmement original, avouons-nous le. 

source
Dès le début du roman, j'ai beaucoup apprécié Eric, ce papa que la vie n'a pas épargné. En effet, il tente tant bien que mal d'apporter à sa petite Nanie la meilleure vie possible avec des valeurs importantes à ses yeux et de quoi faire en sorte qu'elle puisse s'épanouir. Du fait de leur mode de vie peu commun, Nanie se retrouve à savoir faire des choses que la plupart des enfants de son âge sont incapables de faire. Pour moi, cette éducation particulière et un peu marginale est d'une très grande richesse pour Nanie qui peut découvrir les choses simples, pures et "vraies" de la vie. Evidemment, la rencontre de ce duo père-fille avec Valentine va bouleverser leur vie si tranquille, calme et lente. 

Valentine est douce et attachante mais aussi parfois agaçante. En effet, elle accepte instantanément de loger les deux malheureux mais son comportement avec la petite fille m'a un peu dérangée à certains moments. En réalité, il y a une chose en particulier qui m'a énervée. J'ai l'impression qu'elle veut apporter à la petite des choses dont elle n'a pas forcément besoin. En fait, elle lui rajoute des besoins dont elle aurait très bien pu se passer, comme elle le fait depuis 7 ans. De plus, Valentine se rend bien compte qu'Eric se sent démuni et impuissant parce qu'il a le sentiment que sa fille lui échappe, mais ce n'est pas grave, elle continue tête baissée. N'hésitez pas, si vous avez lu ce roman, a me dire ce que vous avez pensé du personnage de Valentine. 

J'ai, par contre, apprécié que le thème de la littérature et de la poésie soit mis en avant. J'aime toujours lorsque l'on parle de livre dans un livre. 


source

Par contre, j'ai adoré Gustave, le vieux voisin de Valentine qui est touchant et d'une gentillesse pure et vraie. On va d'ailleurs découvrir son passé d'un façon originale qui m'a beaucoup plu. Gaël, le meilleur ami et collègue de Valentine m'a aussi beaucoup touché même s'il est lui aussi quelques fois agaçant. J'ai eu l'impression qu'il subissait sa vie ; c'est quelque chose qui m'insupporte tant dans les livres que dans la vie ! 

A mes yeux, la force d'Agnès Ledig ce sont ses personnages toujours très troublants car très "humains". Pour avoir également lu (et adoré!) Pars avec lui, les personnages qu'elle invente portent ses histoires. Cela se confirme avec le personnage d'Anna-Nina (ou Nanie pour les intimes) qui est une gamine remarquable car très intelligente, curieuse, douce et pleine de bon sens. Pour moi, si cette petite est si formidable c'est justement grâce à son éducation et sa vie "originale". 

En bref, j'ai aimé découvrir cette histoire malgré quelques soucis avec les personnages. C'est un roman où l'on ne s’ennuie pas et qui ne laisse pas indifférent. 



"Mais le temps a-t-il une importance quand la rencontre est évidente ? On peut savoir au bout de quelques minutes que la personne que l'on vient de croiser comptera dans notre vie." 











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire