26 mars 2017

Etonnez-moi - Maggie Shipstead

Un roman très brouillon 

Auteur : Maggie Shipstead
Éditeur : France Loisirs
Parution : 14 octobre 2015
Genre : Contemporain
Nombre de pages : 384
Prix :  20€50

Résumé : La grâce. C’est ce que voit Joan lorsqu’elle regarde danser Arslan Rusakov. La grâce qui la sépare, elle, petite ballerine à l’Opéra Garnier, de cette superstar du ballet soviétique. Pour s’en approcher, une fois, une seule, Joan se glisse un soir dans sa loge pour une étreinte furtive, passionnée, comme une supplique : « Étonnez-moi ».

Vingt ans plus tard, Joan vit dans une petite banlieue de Californie, où elle se consacre désormais à son mari et à son fils, Harry. Son passé de danseuse, elle a choisi de l’oublier.
Mais comment oublier quand elle regarde Harry danser ? L’enfant montre de prodigieuses aptitudes. Pour lui, Joan va renouer avec l’univers du ballet, ce monde aussi cruel que merveilleux, qui a brisé son cœur, son corps et tous ses rêves. Un monde où évolue encore Arslan…




J'aime la danse, particulièrement la danse classique. Voilà pourquoi j'étais impatiente de découvrir ce roman. Je pensais pouvoir apprendre les dessous de la vie des danseurs classique à la lecture de ce livre. Ce ne fut pas le cas, petite déception. 

Une des choses qui m'a le plus dérangé dans ce roman, ce sont les sauts dans le temps. On passe d'une année à la suivante en un chapitre puis on retourne en arrière au chapitre suivant... On est tout simplement perdus au bout de 50 pages ! De plus, l'histoire est "brouillonne" au possible, sans réel fil conducteur. Les personnages sont ennuyeux donc on ne leur porte pas d'intérêt ni d'attachement. 

source

J'ai l'impression que l'auteure a voulu traiter de beaucoup trop de sujets pour un seul et même livre. Mais, ça ne fonctionne pas et c'est donc un gros fail pour ma part. Aussi, l'auteure change de narrateur d'un chapitre à l'autre. Cela rajoute une dose d'incompréhension et de "WTF ?". 

Sans grand étonnement, je ne vous conseille pas la lecture de ce roman ; passez votre chemin (enfin si vous voulez vous faire votre propre avis, c'est tout à votre honneur of course!). Pour tout vous avouez, je n'ai pas lu les 50 dernières pages. J'ai tant d'autres livres à lire qui vont me passionner davantage. 


"Je pense que ça varie selon les gens, mais la sagesse populaire veut que, quand on se trouve à proximité de la personne dont on est amoureux, on se sente heureux, plus qu'heureux - euphorique. On cherche à être en permanence au contact de cette personne. On ne voit pas ses défauts. Certains disent que leur cœur bat plus vite. Qu'ils deviennent nerveux. Je pense qu'on le sait quand on le ressent." 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire